L’urgence de la transition énergétique s’impose de plus en plus aux collectivités locales. Face aux enjeux de la sobriété énergétique et des réglementations telles que le décret tertiaire et le décret BACS, les collectivités territoriales se retrouvent à la croisée des chemins.

Une étude conjointe de l’Agence France Locale (AFL) et de l’Association des Petites Villes de France (APVF) met en avant les multiples obstacles auxquels font face les petites villes (entre 2 500 et 25 000 habitants) dans leur quête de rénovation énergétique. Les attentes en matière de gestion optimisée des consommations énergétiques, d’efficacité énergétique des bâtiments publics, et d’accompagnement personnalisé sont des préoccupations de premier plan.

 

Les obstacles des collectivités

Les charges relatives aux fluides constituent l’un des principaux postes de dépenses des collectivités. La crise énergétique n’a fait que renforcer cet aspect et a été un fort accélérateur de la prise de conscience des Maires. Si l’ambition de sobriété énergétique est partagée entre les grandes et petites villes, les petites communes doivent faire face à des obstacles qui leur sont propres :

  • La rénovation thermique des bâtiments : la crise énergétique a mis en lumière l’urgence de la rénovation thermique dans les bâtiments publics mais aussi de l’amélioration du rendement des équipements de chauffage, ventilation, climatisation et éclairage. L’enjeu est devenu une priorité pour 87% des Petites Villes.
  • La connaissance de son patrimoine public : plus la commune compte d’habitants et plus elle dispose de données précises sur ses consommations. La raison ? Que ce soit en nombre de bâtiments, comme en matière de performance énergétique, le patrimoine communal est très hétérogène. La plateforme de suivi de consommations de Zéro Wattheure, permet justement de centraliser ses données et bâtiments.
  • Le Décret Tertiaire : est perçu comme source d’inquiétude pour 45% des petites villes. Il impose des objectifs de réduction de 40% pour 2050 et nécessite pour plusieurs communes de nombreuses contraintes budgétaires. Cette nouvelle obligation est perçue comme unilatérale avec un manque flagrant de communication de la part de l’État.

Accompagner les collectivités locales pour répondre à ces défis

Les communes font face à un grand nombre de difficultés. Cinq recommandations y sont formulées par l’AFL et l’APVF pour les dépasser :

  • Interroger le syndicat d’énergie du territoire “pour orienter la commune dans la mise en œuvre de son diagnostic bâtimentaire et dans l’objectif de définir une stratégie patrimoniale”
  • Sensibiliser/former l’ensemble du personnel communal aux questions relatives à la transition écologique
  • Mutualiser l’ingénierie dont les communes ne peuvent disposer en interne, à l’échelle de l’EPCI ou d’un syndicat » pour répondre plus facilement aux enjeux de la transition écologique notamment pour la recherche de cofinancement.
  • Pérennisation et Massification du Fonds Vert afin de faire face aux nombreux investissements que les collectivités territoriales subissent.
  • Simplification du paysage normatif qui est jugé complexe
Logo SMACL Assurances

Un accompagnement personnalisé et durable

SMACL Assurances, 1er assureur des collectivités locales, est à l’écoute des préoccupations de ses assurés. Pour permettre de maitriser sereinement leur énergie, SMACL Assurances s’associe à Zéro Wattheure, spécialisée dans les économies d’énergie des collectivités locales.

L’objectif est de garantir un avenir durable et de palier aux difficultés des collectivités. Ce service s’adresse à tout les territoires et cible 3 axes prioritaires :

  • Assurer à l’ensemble des territoires une gestion optimisée de ses consommations énergétiques.
  • Encourager à l’efficacité énergétique des bâtiments publics et les accompagner dans une démarche de sobriété.
  • Agir en accompagnant les collectivités avec une solution personnalisée et adaptée à leurs besoins

Comment ?
En proposant un service complet de gestion de l’énergie qui permet de réduire les factures d’électricité et de gaz, de réduire les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, et de se conformer aux réglementations. Il permet d’avoir un retour sur investissement durable et sans travaux.

Pour plus d’informations, parlez avec un expert Zéro Wattheure, pour comprendre et étudier votre demande.

En savoir plus sur la SMACL, l’assurance des territoires
L’étude de l’AFL et de l’APVF est à retrouver ici

Envie de faire sereinement des économies d'énergie 🤔 ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque mois des actus, conseils, événements dans votre boite mail 💌

RGPD

Votre inscription a bien été prise en compte !