À partir du 1er août 2023, votre facture d’électricité augmente de plus de 6% !

 La CRE l’a annoncée, l’une des composantes de votre facture d’électricité agissant sur la partie abonnement et consommation (appelée TURPE pour Tarif d’Utilisation du Réseau Public d’Électricité) va subir cette hausse. Elle représente 1/3 de votre facture.

Qu’est-ce que le TURPE ?

Le TURPE est une redevance fixée par la CRE (Commission de régulation de l’énergie) sur la facture d’électricité. La taxe est toujours la même quel que soit votre fournisseur d’électricité. Elle a mis en place le TURPE pour assurer la maintenance et la modernisation des réseaux électriques français. Il permet de financer le transport (RTE) et la distribution (Enedis) de l’électricité sur les réseaux en France. C’est le tarif payé, via la facture d’électricité, par les consommateurs (à la fois les particuliers et les petites ou grandes entreprises) pour l’utilisation des réseaux de transport et de distribution d’électricité.

L’augmentation du TURPE au 1er août

La CRE publie les délibérations portant décision sur l’évolution des grilles tarifaires des tarifs d’utilisation des réseaux public d’électricité (TURPE HTA-BT et TURPE HTB) au 1er août 2023, en application du Turpe 6.

Les tarifs évoluent chaque année d’un coefficient qui prend en compte : l’inflation prévisionnelle de l’année en cours fixée dans la loi de finances, un coefficient X d’évolution annuelle fixé pour les 4 ans, et un coefficient k qui vise à apurer le compte de régularisation des charges et des produits (CRCP) d’Enedis (TURPE HTA-BT) et de RTE (TURPE HTB).

Le TURPE HTA-BT évolue au 1er août 2023 de + 6,51 %, résultant :

  • d’une inflation prévisionnelle prise en compte dans la loi de finances pour l’année 2023 de 4,2%
  • d’un coefficient d’évolution annuelle de + 0,31%
  • d’un coefficient d’apurement du CRCP de + 2,0%

Le TURPE HTB évolue au 1er août 2023 de +6,69 %, résultant :

  • d’une inflation prévisionnelle prise en compte dans la loi de finances pour l’année 2023 de 4,2%
  • d’un coefficient d’évolution annuelle de + 0,49%
  • d’un coefficient d’apurement du CRCP de + 2,0%

 

Comment agir face à l’augmentation du prix de l’électricité ?

L’augmentation du TURPE implique une augmentation visible sur la facture d’électricité. Il est néanmoins possible d’amortir cette augmentation en agissant sans coût et sans travaux sur sa facture d’’électricité.

Les contrats d’électricité sont souvent mal dimensionnés, ce qui engendre des coûts supplémentaires. Zéro Wattheure a proposé des économies sur les contrats d’électricité de ses Clients à hauteur de 782 000 €, sans coût et sans travaux. Comment ?

  • En optimisant la partie abonnement du contrat :
    Il est important d’identifier la puissance maximale à souscrire en fonction des besoins réels. La puissance souscrite indique la puissance électrique maximale à ne pas dépasser, sous peine de pénalités
  • En optimisant sur le tarif d’acheminement :
    Le tarif d’acheminement correspond au tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité (TURPE). Peu importe la puissance et le domaine de tension de raccordement (Haute Tension, Basse Tension), le TURPE propose plusieurs tarifs d’acheminement qu’il est possible d’optimiser en fonction des données historiques des consommations.

Zéro Wattheure calcule vos consommations d’électricité sur les 2 dernières années et prend en compte la thermosensibilité du bâtiment (chauffage électrique, au gaz,…). Grâce à ce calcul, une proposition est faite pour modifier la puissance souscrite ainsi que l’option tarifaire. Nous nous appuyons sur des outils informatiques innovants pour suivre les consommations et les factures auprès des fournisseurs et distributeurs (concessionnaires) pour proposer des plans d’actions visant à réduire les dépenses de fluides pour les bâtiments.

Votre facture d’électricité augmente. Adaptez vos contrats au plus juste et réduisez sensiblement et rapidement vos factures sans travaux.

 

Exemples de nos clients en ajustant seulement le contrat d’électricité pour un bâtiment :

  • Université Francilienne : 19 700 € économisés par an
  • Commune de 10 000 habitants : 8 500 € économisés par an
  • Immeuble de bureaux : 4 700€ économisés par an

Agissez comme eux pour limiter cette hausse, contactez-nous pour recevoir une étude gratuite et non engageante.

Envie de faire sereinement des économies d'énergie 🤔 ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque mois des actus, conseils, événements dans votre boite mail 💌

RGPD

Votre inscription a bien été prise en compte !