Jeudi 2 septembre, c’est la rentrée scolaire des écoliers et des étudiants sous le signe de la maîtrise de l’énergie et du contrôle de la qualité de l’air intérieur. Assurer une rentrée sereine pour tous les étudiants est l’objectif prioritaire des Pouvoirs PublicsProtocoles sanitaires, modalités, préconisations… Zéro Wattheure vous fait le récap’ des mesures à mettre en place dans chaque établissement scolaire pour assurer le bon déroulement de cette année, dans le contexte sanitaire que nous vivons depuis maintenant 1 an et demi.

Protocole sanitaire des écoles, collèges et lycées

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports en lien avec le Ministère de la Santé a établi, pour la rentrée scolaire, différents niveaux de gravité. 

Une graduation comportant quatre niveaux allant du niveau 1 à 4. Le protocole sanitaire en vigueur dans les écoles, collèges et lycées à partir du 2 septembre 2021 sera de niveau 2 (le niveau du protocole en Outre-Mer pourra être différent).

  • niveau 1 / niveau vert 
  • niveau 2 / niveau jaune 
  • niveau 3 / niveau orange
  • niveau 4 / niveau rouge

Régulièrement, la situation sera étudiée par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, sur la base notamment des indicateurs fournis par Santé publique France pour différentes échelles territoriales. En fonction de la situation épidémique, le passage d’un niveau à un autre pourra être déclenché au niveau national ou territorial (département, académie, région)

Protocole sanitaire écoles/collèges/lycées
Rentrée universitaire

Protocole sanitaire universitaire

L’objectif du nouveau protocole universitaire est de réussir une rentrée universitaire 2021, 100% en présentiel.

Les universités sont libres d’organiser leurs enseignement en présentiel ou en distanciel. Néanmoins il est vivement conseillé de maintenir les cours en présentiel dès qu’il est possible d’assurer les cours dans de bonnes conditions sanitaires. 

L’ensemble des activités ouvertes sur les campus aux différents étudiants et les bibliothèques universitaires seront de nouveau accessibles dans le respect des normes sanitaires.  

Les emplois de tuteurs étudiants ou de référents étudiants dans les résidences CROUS seront relancés, pour accompagner ceux qui en ont le plus besoin au cours de la prochaine rentrée.

Les différents protocoles ont été mis en place afin d’assurer une rentrée dans de bonnes conditions. L’accent est aussi mis en place pour limiter les risques de transmission dans les espaces clos et occupés, notamment dans les salles de classes. 

 

Comment limiter les risques de transmission dans un espace clos ?

Dans son protocole sanitaire, le ministère de l’éducation nationale préconise d’aérer fréquemment les locaux et de s’équiper de capteurs mobiles pour mesurer la concentration en CO2.

– Aérer tous les jours

L’aération fréquente des locaux est une des principales mesures collectives de réduction du risque de transmission du Covid 19. 

Pour l’APPA (Association pour les Praticiens hospitaliers et Assimilés), le docteur Fabien Squinazi a piloté un rapport scientifique publié en juin préconisant « l’aération et la ventilation » naturelles comme « principes clés » pour assurer une qualité d’air optimale. En clair : ouvrir les fenêtres dix minutes chaque heure pour faire entrer de l’air neuf extérieur.

Le HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique) recommande d’effectuer une aération des espaces clos des ERP en présence des personnes et d’ouvrir les fenêtres au moins 5 minutes toutes les heures.

Les mesures sont plus contraignantes pour les écoles d’enseignement supérieur. Si l’aération n’est pas possible, la mise en place de solutions techniques telles que l’installation d’aérateurs en haut des fenêtres ou de ventilation par insufflation est à privilégier. Enfin, envisager la diminution des taux d’occupation des lieux est aussi une option évoquée.

– Utiliser des capteurs CO2

Dans la dernière version du protocole sanitaire, les pouvoirs publics incitent à s’équiper de capteurs de CO2. En effet, ceux-ci permettent de mesurer et d’alerter en cas de dépassement du seuil.

Les salles de classe ainsi que tous les autres locaux occupés pendant la journée sont aérés au moins 15 minutes le matin avant l’arrivée des élèves et une d’au moins 5 minutes doit également avoir lieu toutes les heures. Lorsque le renouvellement de l’air est assuré par une ventilation, son bon fonctionnement doit être vérifié et son entretien régulier doit être réalisé.

La mesure de la concentration en CO2 à l’aide de capteurs permet d’évaluer facilement le niveau de renouvellement d’air. Il est recommandé d’équiper les écoles et établissements scolaires de capteurs mobiles afin de déterminer la fréquence d’aération nécessaire pour chaque local ou pour contrôler le bon fonctionnement de la ventilation mécanique dans les bâtiments où l’ouverture des ouvrants est déconseillée voire impossible.

Le Ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports

protocole sanitaire 2021-2022

Il faut trouver l’équilibre entre le confort thermique et les dépenses énergétiques.

Avec des capteurs de CO2, des économies peuvent être réalisées. D’une part sur la modulation des débits de ventilation et d’autre part sur le renouvellement d’air neuf ou recyclé dans la pièce. L’isolation thermique accentue la complexité de surveillance de la qualité de l’air. Par le calcul, grâce aux mesures de consommation d’énergie et des mesures environnementales, dont le taux de CO2 et la température, il est possible de déterminer s’il faut augmenter ou diminuer ces débits pour trouver l’équilibre optimal entre un bon niveau de qualité de l’air intérieur et une consommation d’énergie responsable.

 Zéro Wattheure assure la fourniture, la pose et l’entretien de capteurs de CO2 depuis plusieurs années, pour des collectivités territoriales, des universités ou encore des immeubles de bureaux. Notre objectif est de vérifier que le taux de CO2 d’un espace accueillant du public ne soit pas supérieur aux seuils définis par l’ Agence régionale de santé (ARS) tout en maîtrisant vos consommations d’énergies.

Améliorer la qualité de l’air intérieur est un enjeu de santé publique. Zéro Wattheure vous accompagne pour préparer une rentrée sereine dans votre établissement. 

Prenez contact avec l’un de nos conseillers au 0800 30 03 37.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités et du secteur du bâtiment pour faire des économies d'énergie.

Votre inscription à bien été prise en compte !